Commentaires sur l’auteur Nguyen Du et Truyen Kieu

Sujet : Notes sur l’auteur Nguyen Du et Truyen Kieu

Nguyen Du – Génie littéraire national, est l’écrivain le plus talentueux de la littérature médiévale vietnamienne. En le mentionnant, il est impossible de ne pas mentionner “Le Conte de Kieu” – un chef-d’œuvre artistique de la littérature du pays. .

Truyen Kieu - Commentaire sur l'auteur Nguyen Du et Truyen Kieu

Nguyen Du a vécu à la fin du 18e siècle et dans la première moitié du 19e siècle, une période de l’histoire pleine de tempêtes et d’effervescence avec de grands événements : l’appareil gouvernemental s’est dégradé, le gouvernement a pris le pouvoir et l’armée Qing a envahi . rendant la vie des gens misérable et juste. Partout, il y avait des protestations de la cause, généralement du sens de Lam Son. Tout cela a eu un fort impact sur la perception et les émotions de Nguyen Du afin qu’il puisse diriger sa plume. Je réfléchis ” les choses que je vois qui me font mal au coeur”

Né et élevé dans une grande famille aristocratique de tradition universitaire et littéraire, il a eu la chance de Nguyen Du. Son père, Nguyen Nghiem Tung, était roi, son frère était Nguyen Kham, un mandarin de la dynastie Le. la famille qui est le berceau de l’art pour faire grandir sa pousse verte talentueuse.

Bien qu’il ait réussi l’examen, il a eu 10 ans d’errance dans le Nord (1786 à 1796). Puis il est retourné au village de Tien Dien (1796 à 1802). Il a été témoin de nombreuses demandes pour le sort malheureux des agriculteurs. Donnant ainsi à Nguyen Du un capital vivant, de riches connaissances lui ont permis de composer “Truyen Kieu” plus tard.

Nguyen Du n’a plus sa volumineuse carrière d’écrivain et le volume “Grand Han des Cinq Nations Truyen Kieu” vit à jamais dans le cœur des lecteurs d’aujourd’hui, de demain et pour toujours.

Narrateur Nguyen Du

Nguyen Du est un poète qui vit pleinement, ses pensées, ses sentiments et ses talents artistiques traversent ses œuvres, tout au long de sa vie, et se manifestent plus clairement à travers la merveilleuse œuvre littéraire de Truyen Kieu.

Nguyen Du est né le 23 novembre, année du Coq, soit le 3 janvier 1866 à la citadelle de Thang Long dans une grande famille aristocratique. Son père biologique était Hoang Giap Nguyen Nghiem (1708 – 1775), a travaillé comme fonctionnaire à consulter (premier ministre) pour le titre de Xuan, le duc de la dynastie Le. Sa mère est Mme Tran Thi Tan, de Kinh Bac, belle et célèbre. À l’âge de 13 ans, il est devenu orphelin de sa mère et a dû vivre avec son frère, Nguyen Khan. La vie de ce frère talentueux et élégant, de 31 ans son aîné, a été très influente sur le poète.

La promotion de Nguyen Du sur le chemin de la mandarine a été assez réussie. Mais il ne se souciait pas de la célébrité. Son cœur lui faisait mal, triste et indigné par les “choses qu’il avait vues” en vivant en exil, en étant proche des Noirs et même en vivant au milieu d’une bureaucratie. Il a versé tout son sang et ses os dans la littérature et la poésie. Sa poésie est la voix de son cœur. C’était son affection profonde pour une vie humaine misérable et misérable, son mécontentement clair à l’égard des destinées humaines. Issu d’une famille aristocratique, vivant dans une atmosphère littéraire savante, il a une façon de parler unique, populaire, simple, facile à comprendre, imprégnée des chansons folkloriques de Nghe.

En termes de poésie classique, ses compositions peuvent être divisées en trois phases. Alors qu’il vivait à Tien Dien – Nghi Xuan jusqu’en 1802, il écrivit “Falling the words of a man in a conical ward, Van Te, living with two Truong Luu girls”. Ce sont deux chansons d’amour qui montrent clairement sa disposition, l’harmonie de l’âme de l’auteur avec la nature et les gens. Trois recueils de poèmes en chinois, “Thanh Hien Thi Tap” se compose de 78 poèmes, écrits en Quynh Coi et dans les nouvelles années sur Tien Dien, est une préoccupation de longue date, un confident, et une attitude du poète face à la vie.le chaos. Après 1809, ses compositions poétiques sont rassemblées dans le recueil « Nam Trung Tap Ngam » comprenant 40 poèmes inspirés, confiants et mélancoliques.

Le Conte de Kieu a été traduit et créé par Nguyen Du à partir du roman “Le Conte de Kim Van Kieu” de Thanh Tam Tai Nhan, de son vrai nom Tu Van Truong, originaire du district de Son Am, province du Zhejiang, en Chine. l’ont reçu avec enthousiasme, parfois c’est devenu un problème social, typiquement le débat autour de la thèse “Études justes et hérésies” entre Nghe Ngo Duc Ke et M. Pham Quynh. Beaucoup de gens des deux côtés se sont disputés. influence profonde sur la classe urbaine, mais aussi la classe supérieure aimait lire et écrire des essais.Le roi Minh Mang fut le premier à présider à l’ouverture du luth.L’histoire de Kieu et des mandarins à l’Académie pour la retranscrire pour les générations futures. Sous le règne de Tu Duc, le roi convoquait souvent les académiciens de la cour pour écrire et la baie de Truyen Kieu à Van Dan, dans la région de Van Lau.

Voir plus : Présentation de l’arbre qui est attaché à l’âge de mon élève

Aujourd’hui, Tales of Kieu est toujours imprimé en grand nombre par des éditeurs et traduit dans de nombreuses langues. Les chercheurs du monde entier apprécient beaucoup Tales of Kieu. Le traducteur français Re-Ne-Crir-Sac, lors de la traduction de Truyen Kieu, a écrit un article de recherche de 96 pages, avec un passage qui se lit comme suit: “Le chef-d’œuvre de Nguyen Du est digne de comparaison avec les chefs-d’œuvre de n’importe quel pays. Il a comparé avec la littérature française: ” Parmi toutes les littératures françaises, il n’y a pas une seule œuvre qui soit plus populaire, vénérée et aimée de tout le peuple que ce livre d’histoires au Vietnam”. Et il concluait : « Heureux est le poète dont l’œuvre unique a ému et fait retentir toutes les âmes d’un peuple ». 1965 a été choisie par le Conseil mondial de la paix comme le 200e anniversaire de la naissance de Nguyen Du.

Nguyen Du est un poète qui vit pleinement, ses pensées, ses sentiments et ses talents artistiques traversent ses œuvres, tout au long de sa vie, et se manifestent plus clairement à travers la merveilleuse œuvre littéraire de Truyen Kieu. En lisant Tales of Kieu, nous voyons la société, voyons l’argent et voyons un Nguyen Du caché dans chaque mot, chaque idée. Un Nguyen Du profond, expérimenté dans la vie, un Nguyen Du rempli de compassion, se comprenant, comprenant la vie, un Nguyen Du chaud aspirant à une vie paisible pour la nation et le peuple.

Nguyen Du et le chef d’oeuvre de l’histoire Kieu

Nguyen Du est un poète qui vit pleinement, ses pensées, ses sentiments et ses talents artistiques traversent ses œuvres, tout au long de sa vie, et se manifestent plus clairement à travers la merveilleuse œuvre littéraire de Truyen Kieu.

Nguyen Du est né le 23 novembre, année du Coq, soit le 3 janvier 1866 à la citadelle de Thang Long dans une grande famille aristocratique. Son père biologique était Hoang Giap Nguyen Nghiem (1708 – 1775), a travaillé comme fonctionnaire à consulter (premier ministre) pour le titre de Xuan, le duc de la dynastie Le. Sa mère est Mme Tran Thi Tan, de Kinh Bac, belle et célèbre. À l’âge de 13 ans, il est devenu orphelin de sa mère et a dû vivre avec son frère, Nguyen Khan. La vie de ce frère talentueux et élégant, de 31 ans son aîné, a été très influente sur le poète.

La promotion de Nguyen Du sur le chemin de la mandarine a été assez réussie. Mais il ne se souciait pas de la célébrité. Son cœur lui faisait mal, triste et indigné par les “choses qu’il avait vues” en vivant en exil, en étant proche des Noirs et même en vivant au milieu d’une bureaucratie. Il a versé tout son sang et ses os dans la littérature et la poésie. Sa poésie est la voix de son cœur. C’était son affection profonde pour une vie humaine misérable et misérable, son mécontentement clair à l’égard des destinées humaines. Issu d’une famille aristocratique, vivant dans une atmosphère littéraire savante, il a une façon de parler unique, populaire, simple, facile à comprendre, imprégnée des chansons folkloriques de Nghe.

En termes de poésie classique, ses compositions peuvent être divisées en trois phases. Alors qu’il vivait à Tien Dien – Nghi Xuan jusqu’en 1802, il écrivit “Falling the words of a man in a conical ward, Van Te, living with two Truong Luu girls”. Ce sont deux chansons d’amour qui montrent clairement sa disposition, l’harmonie de l’âme de l’auteur avec la nature et les gens. Trois recueils de poèmes en chinois, “Thanh Hien Thi Tap” se compose de 78 poèmes, écrits en Quynh Coi et dans les nouvelles années sur Tien Dien, est une préoccupation de longue date, un confident, et une attitude du poète face à la vie.le chaos. Après 1809, ses compositions poétiques sont rassemblées dans le recueil « Nam Trung Tap Ngam » comprenant 40 poèmes inspirés, confiants et mélancoliques.

Le Conte de Kieu a été traduit et créé par Nguyen Du à partir du roman “Le Conte de Kim Van Kieu” de Thanh Tam Tai Nhan, de son vrai nom Tu Van Truong, originaire du district de Son Am, province du Zhejiang, en Chine. l’ont reçu avec enthousiasme, parfois c’est devenu un problème social, typiquement le débat autour de la thèse “Études justes et hérésies” entre Nghe Ngo Duc Ke et M. Pham Quynh. Beaucoup de gens des deux côtés se sont disputés. influence profonde sur la classe urbaine, mais aussi la classe supérieure aimait lire et écrire des essais.Le roi Minh Mang fut le premier à présider à l’ouverture du luth.L’histoire de Kieu et des mandarins à l’Académie pour la retranscrire pour les générations futures. Sous le règne de Tu Duc, le roi convoquait souvent les académiciens de la cour pour écrire et la baie de Truyen Kieu à Van Dan, dans la région de Van Lau.

Aujourd’hui, Tales of Kieu est toujours imprimé en grand nombre par des éditeurs et traduit dans de nombreuses langues. Les chercheurs du monde entier apprécient beaucoup Tales of Kieu. Le traducteur français Re-Ne-Crir-Sac, lors de la traduction de Truyen Kieu, a écrit un article de recherche de 96 pages, avec un passage qui se lit comme suit: “Le chef-d’œuvre de Nguyen Du est digne de comparaison avec les chefs-d’œuvre de n’importe quel pays. Il a comparé avec la littérature française: ” Parmi toutes les littératures françaises, il n’y a pas une seule œuvre qui soit plus populaire, vénérée et aimée de tout le peuple que ce livre d’histoires au Vietnam”. Et il concluait : « Heureux est le poète dont l’œuvre unique a ému et fait retentir toutes les âmes d’un peuple ». 1965 a été choisie par le Conseil mondial de la paix comme le 200e anniversaire de la naissance de Nguyen Du.

Nguyen Du est un poète qui vit pleinement, ses pensées, ses sentiments et ses talents artistiques traversent ses œuvres, tout au long de sa vie, et se manifestent plus clairement à travers la merveilleuse œuvre littéraire de Truyen Kieu. En lisant Tales of Kieu, nous voyons la société, voyons l’argent et voyons un Nguyen Du caché dans chaque mot, chaque idée. Un Nguyen Du profond, expérimenté dans la vie, un Nguyen Du rempli de compassion, se comprenant, comprenant la vie, un Nguyen Du chaud aspirant à une vie paisible pour la nation et le peuple.

Source Edufly

Voir plus : Certaines personnes, après avoir lu Good Riddles, Varen et Phan Boi Chau ne cessent de se demander… , alors expliquez clairement à cette personne.